Juste la fin du monde, X.Dolan : le film qui m’a coupé le souffle

Cela m’a pris comme ça. Un samedi pluvieux d’automne, je suis allée au cinéma pour voir le dernier Dolan. Pas spécialement fan du réalisateur à la base…
Un souvenir étrange de Mommy et une bande annonce intriguant ont eu raison de moi. J’ai enfilé jean et baskets et me suis réfugiée dans mon cinéma favori.

Le synopsis

« Après douze ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine.
Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles, et où l’on dit malgré nous les rancoeurs qui parlent au nom du doute et de la solitude. »

Une B.O envoutante

Alors qu’on se le dise, la BO m’a transporté au point où elle tourne en boucle depuis quelques semaines. Moby, Camille et même Ozone… Subtil mélange de nostalgie et de mélancolie : il ne m’en fallait pas plus pour créer une nouvelle playlist Deezer !

Mais de toutes les musiques, Une Miss s’immisce (Exotica)  restera. Cette chanson me hante littéralement depuis la projection. Elle est hors du temps, iréelle et magnifique.

Elle représentera toujours pour moi les moments de Juste la fin du monde où j’ai fini les larmes aux yeux mais avec un grand sourire aux lèvres. Toute cette nostalgie, ces flashbacks heureux que Dolan illustre magnifiquement bien m’ont beaucoup touchée ; j’avais envie de me raccrocher à eux comme à une bouée, que jamais ils ne finissent.

Dès les premières notes, j’ai de nouveau la gorge nouée, les yeux dans le vide et je me sens apaisée.
J’ai été une des premières à sortir de la salle : un besoin urgent de respirer et de m’asseoir. J’ai trouve un banc et j’ai recommence à pleurer. Puis je me suis levée, et pendant plus d’une heure le silence dans ma tête a résonné. J’ai commencé à écrire pendant des heures, pour « exorciser » toute cette prise de conscience humaine.

Bref, si vous ne l’avez pas encore fait, foncez regarder ce film !


2 thoughts on “Juste la fin du monde, X.Dolan : le film qui m’a coupé le souffle

  1. Thomas BACO Répondre

    Un très beau film avec une grande prouesse d’acteur pour Gaspard Ulliel. Très bon article 🙂

  2. rp1989 Répondre

    Je n’ai pas encore vu le film, j’avais bien aimé « Mommy » mais sans plus.
    Je te donnerai mon avis quand je me serai laisser tenter.
    Gros bisous à toi!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *